2094 heures d’enseignement théorique dont
1302 heures en cours magistraux et
792 en travaux dirigés

 

L’Institut Dauphine d’Ostéopathie propose une formation répondant à toutes les exigences de ces décrets. Les enseignements théoriques permettent de transmettre les connaissances du corps humain indispensable pour la bonne assimilation des tests et techniques mis en œuvre dans le cadre d’un soin ostéopathique.

A traves ces enseignements, l’étudiant se constitue de solides bases de réflexion biomédicale et ostéopathique afin d’acquérir les compétences nécessaires à l’établissement d’un diagnostic fonctionnel et ostéopathique ainsi que les « drapeaux rouges » indiquant la nécessité de réorienter le patient vers un autre professionnel de santé.

Enfin, le pôle théorique prépare l’étudiant à mener un projet de recherche en développant ses aptitudes à analyser une publication scientifique pour lui permettre de se tenir au fait des évolutions de la recherche ostéopathique et médicale.

Les enseignements théoriques dispensés à l’IDO Paris sont découpés en 5 unités d’enseignement (UE) réparties sous 3 thématiques :

1. Bases des connaissances biologiques et médicales :

Ces bases permettent de garantir la compréhension et l’acquisition des connaissances médicales nécessaires à la pratique ostéopathique et d’approfondir l’étude  des structures et organes sensoriels composant le corps humain.

  • UE 1 : sciences fondamentales : Biologie cellulaire, moléculaire et biochimie ; Histologie, embryologie et génétique ; Biophysique et biomécanique ; Hématologie et immunologie ; Anatomie et physiologie. : système musculo-squelettique, système nerveux, système cardio-vasculaire et respiratoire, système digestif, endocrinien et génito-urinaire, systèmes tégumentaires et sensoriels, systèmes immunitaire et endocriniens.

2. Compétences ostéopathiques et médicales :

L’objectif est de permettre à l’étudiant d’acquérir toutes les compétences requises afin de prendre en charge une consultation de première intention ainsi que de connaitre la sémantique médicale afin d’échanger avec les praticiens de santé. Ces enseignements permettent également de maîtriser les modèles conceptuels, principes et fondements de l’ostéopathie afin d’élaborer un raisonnement et une démarche clinique ostéopathique.

  • UE 2 : sémiologie et physiopathologie : Infectiologie ; Pharmacologie ; Examens para-clinique ; Diététique et Nutrition ; Sémiologie et physiopathologie ; Sémiologie des affections psychiatriques, pédiatriques, gériatriques et du sportif.
  • UE 4 : ostéopathie : fondement et modèle : Principe et fondements de l’ostéopathie ; Fondements des diagnostics et traitement ostéopathique ; Raisonnement et démarche clinique.

3. Préparer l’insertion professionnelle et le développement du futur ostéopathe :

L'IDO Paris l’insertion des étudiants par l’acquisition des différentes notions pour administrer un cabinet libéral, d’un référentiel éthique et déontologique tout en affinant son écoute et sa prise en charge des patients. Un second objectif est d’acquérir une méthodologie pour mettre en œuvre un projet de recherche ostéopathique : analyse documentaire, protocole d’expérimentation, analyse statistique et communication et des résultats et maitriser le vocabulaire scientifique et médical en anglais pour élargir le spectre de la revue littéraire.

  • UE 3 : sciences humaines, sociales, gestion et droit : Santé publique ; Législation ; Ethique et déontologie ; Gestion ; Psychologie et psychosomatique ; Sociologie générale et sociologie de la santé.
  •  UE 6 : méthodes et outils de travail : Méthodologie de la communication écrite et orale ; Méthodologie de recherche documentaire et d’analyse d’articles ; Méthodologies de recherche et d’évaluation en ostéopathie ; Méthodologie d’analyse de la pratique professionnelle ; Anglais scientifique et professionnel.